Des changements de vies, dans la continuité d'un long travail!

Poursuite d'une histoire de famille

Après 20 ans de vie commune, il est temps de changer de vie ! 

 

Nous (Aurélie, native de Lorraine et Sébastien, de Bretagne), nous nous rencontrons grâce à l'amour des chevaux. 

En 2003, nous quittons la région Grand-Est et nous installons à Pau dans les Pyrénées Atlantiques. 

En 2018, nos deux enfants (nés en 2002 et 2008) ont bien grandi, nous pensons (enfin!) à nous. Lors d’un voyage au Canada, remonter à cheval avec les cowboys sera le déclic, il est grand temps de retrouver notre passion commune : les chevaux. 

Depuis plusieurs années, Aurélie, commerciale dans le grand sud-ouest, est une cliente de la chambre d’hôte “Cœur de Bastié”. Il nous suffira d’une visite de la maison par toute la famille pour valider ce coup de cœur et lancer le projet. 

C'est ainsi que connaissant Blandine et Yves, depuis 5 ans, nous décidons de poursuivre leur travail, et faire perdurer la vie au Bastié !  

 

Pour nous, “le Cœur de Bastié” est un havre de paix, où dès le premier jour, cette nouvelle vie a pris sens et nous nous sommes sentis chez nous. 

Nous espérons également, recevoir rapidement des cavaliers et leurs montures : en effet, à proximité des chambres d’hôtes, des pâtures et un hangar sont disponibles pour parfaire le repos (et le repas) des chevaux. Notre idée complémentaire : un gîte étape pour les amoureux des équidés. 

 

Voila nous sommes prêt à vous raconter tous les détails de ce challenge lors de vos visites !

 

Simple et authentique sont les maîtres mots de notre accueil.

Les débuts de l'histoire

C'est en Haute Savoie que débute l' histoire de Blandine et Yves . En 2006 ils décident de tout quitter (travail, maison) pour ce lancer dans ce projet.

 

Après un coup de cœur, ils achètent une ancienne ferme du début du 19ème siècle... Tout est à faire ! Ensemble, ils ont fait le choix de décorer la maison dans l'esprit des chalets de montagne, et il est partout !

 

Trois années de travaux de rénovation plus tard, ils ouvrent en 2009 leurs deux premières chambres "Ancolie" et "Amalou". Une récompense !

 

La maison est dans l'esprit écologique : chauffage central à granules de bois, panneaux solaires pour la production de l'eau chaude sanitaire, isolation en laine de mouton...

 

En 2012, après le succès des deux premières chambres ils décident l'ouverture de deux nouvelles chambres et après 6 mois de travail acharné, les nomment "Angélique" et "Aurore".

 

PAROLES: Pour nous et nos hôtes, nous vivons dans un petit paradis où il fait bon vivre !

 

Découvrez le début des travaux en images, c'était en 2006 et 2007


Nos portraits

Aurélie

 

Commerciale dans le bâtiment depuis 2000, ma passion c’est les chevaux, (cavalière galop 7), mais aussi le contact humain !

D'un naturel accueillant et convivial, j'aime les gens et partager avec eux tout simplement.

Nourrie, par les diverses cuisines de Lorraine et du Béarn, j'aime partager des plats familiaux, et généreux avec des produits frais, issus d’une agriculture locale et si possible avec le label BIO.

Une chance pour nous (et vous) l’Aveyron regorge de ces deux qualités.  

Je préparerai peut-être vos paniers pique-niques transportables dans vos sacoches.

Je me ferai un plaisir d'écouter vos découvertes lors de vos ballades, le soir venu !

Sébastien

 

Ancien cavalier d’entraînement (jockey) pendant 30 ans, ma passion c'est les chevaux !

Je serai à votre disposition pour préparer nos futures randonnées pédestres, et équestres (Accompagnateur tourisme équestre depuis 2019).

Je pourrai aussi vous expliquer mon deuxième métier Artisan sellier bourrelier (depuis 2014) : l’odeur du cuir attirant la curiosité, venez découvrir cet art presque oublié. 

Nous échangerons en toute simplicité, sur les chemins de randonnées (GR62 et GRP Monts et tours des lacs du Lévézou) qui nous entourent ou lors des repas à notre table d'hôtes. 


On parle d'eux !... dans la presse

Centre Presse, le 09 avril 2014

Cliquez pour agrandir

La dépêche, le 9 février 2015

Cliquez pour agrandir
Cliqez pour agrandir

Centre presse, le 9 février 2015

Cliquez pour agrandir